Fromage de cajou “boursin”

Ingrédients

Portions: 4
  • 225 g de
    noix de cajou
  • 2 capsules de
    probiotiques + 60 à 125 ml d’eau OU 60 à 125 ml de rejuvelac
  • 1 càc de
    sel
  • 1,5 càc de
    flocons de levure
  • 1 càc de
    thym
  • 1,5 càc d’
    oignon en poudre
  • 1 càc d’
    ail en poudre
  • 1 càc d’
    origan

Instructions

  1. Laissez tremper les noix 4 à 8 heures dans de l’eau.
  2. Égouttez-les et mélangez-les dans le robot de cuisine avec les probiotiques (sans la capsule) et l’eau OU le rejuvelac. Mixez afin d’obtenir une pâte onctueuse. Commencez avec 125 ml d’eau/de rejuvelac et ajoutez, si besoin, de l’eau supplémentaire (plus votre robot est puissant, moins il faudra ajouter d’eau. Essayez d’ajouter le moins d’eau supplémentaire possible).
  3. Versez la crème de cajou dans un bol et couvrez-le (avec un essuie ou un tissu de chanvre) et laissez-le reposer pendant au moins 24 heures (pendant l’hiver ou dans un endroit très froid, il se peut que ceci prenne plus de temps).
  4. Si vous souhaitez obtenir un fromage plus solide, il faut mettre la crème de cajou dans une étamine/sac de lait de noix et le placer dans une passoire avec un bol en-dessous. Posez du poids sur le fromage et laissez-le fermenter.
  5. Après 24 heures, sentez à votre fromage. S’il sent un peu acide, il est prêt. Si vous sentez encore les noix, laissez-le reposer encore quelques heures ou une journée entière.
  6. Vous remarquez que la structure a changé et que le fromage a l’air spongieux.
  7. Ajoutez les herbes et les flocons de levure noble et mélangez-les avec la pâte de cajou. Vous pouvez immédiatement tartiner le fromage sur vos pains ou ajoutez à un risotto ou des pâtes ou le diluez avec de l’eau pour une sauce au fromage. Vous pouvez également le presser dans une bague et mettre dans le frigo pendant 1-2 jours pour qu’il soit plus solide.
  8. Si vous préférez « une croûte », il faut mettre le fromage (après qu’il ait épaissi dans le frigo) 12-24 heures dans un four à basse température pour qu’une croûte puisse se former.
  9. **Nature**: supprimez les herbes.
  10. Réduisez le sel à ¾ càc et ajoutez ¼ càc de sel **fumé** (épices Verstegen) et réduisez les flocons de levure à 1 càc. Vous pouvez également ajouter des **herbes** sèches comme du basilic, de la ciboulette, d’aneth etc. Utilisez des herbes sèches si vous voulez garder les fromages quelque temps.
  11. Vous pouvez également laissez « mûrir » votre fromage des semaines voire des mois dans votre frigo ; le goût sera plus **intense** (or, une bonne hygiène est essentielle pour éviter la formation de moisissure ; moins le fromage contient d’eau, moins il y a de risque de formation de moisissure).
  12. Vous pouvez aussi mettre le fromage dans le congélateur pendant quelques heures ; ainsi, il sera plus solide et vous pourrez en faire des **boules** pour rouler dans des herbes/noix hachées/fruits secs, …

Remarques

  • Source: Cette recette vient de Barbara Geeroms.
  • Photographie: Taieb Gottiti

Tags

Temps de préparation: long
Public cible: Consumenten (fr)
Niveau de difficulté: pour les amoureux
Allergies et régimes: sans gluten, sans sucre
Type de plat: garniture

Vous pouvez également être intéressé à goûter

Pâtes farcies au pesto et aux épinards

Pita de pois chiches au curry

Nasi goreng aux ‘oeufs’ brouillés et pleurotes

Pizza à la crème de potiron et aux légumes de saison (recette de cuisine de collectivité)